raille


raille
Mouchard.

Le nouveau dictionnaire complet du jargon de l'argot. . 2014.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • raille — ⇒RAILLE, subst. masc. ou fém. Arg., vx A. Au masc. Mouchard de la police. Synon. cogne. C est dans la rue du Mail Où j ai été coltigé [empoigné], Maluré, Par trois coquins de railles (HUGO, Dern. jour condamné, 1829, p. 81). Méchant petit raille… …   Encyclopédie Universelle

  • raillé — raillé, ée (râ llé, llée, ll mouillées) part. passé de railler. •   Un Dieu raillé et moqué dans le palais d Hérode par des courtisans impies, BOURDAL. Myst. Pass. de J. C. t. I, p. 176. •   Ne désespérez point le très vieux et très raillé… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • raillé — Raillé, [raill]ée. part …   Dictionnaire de l'Académie française

  • raille —    Agent de police, redouté des filles qui font le trottoir.         Cela nous avertit qu’il flâne en ce quartier    Un raille dont il faut d’abord se méfier.    L. PROTAT …   Dictionnaire Érotique moderne

  • raille — (râ ll ) s. f. Outil pour remuer la braise d un fourneau.    Rateau à long manche dont on se sert dans les salines. ÉTYMOLOGIE    Lat. radula, racloir …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • raillé —    Il se dit des étoffes, dont le tissu est relâché, ou effilé; dites, éraillé , adj.: mon jupon est tout éraillé …   Dictionnaire grammatical du mauvais langage

  • railler — [ raje ] v. tr. <conjug. : 1> • 1636; « plaisanter » 1462; a. provenç. ralhar « plaisanter »; lat. pop. °ragulare, du bas lat. ragere « braire » 1 ♦ Littér. Tourner en ridicule par des moqueries, des plaisanteries. ⇒ brocarder, moquer,… …   Encyclopédie Universelle

  • railleur — railleur, euse [ rajɶr, øz ] n. et adj. • 1464; railleresse 1410; de railler 1 ♦ Personne qui raille, aime à se moquer. ⇒ ironiste. « Les railleurs s égayaient là dessus à nos dépens » (Lesage). 2 ♦ Adj. Qui raille, exprime la moquerie. ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • railler — RAILLER. v. a. Tourner en plaisanterie, tourner en ridicule. Railler agreablement quelqu un, le railler trop fortement, le railler cruellement. il raille tout le monde. il raille ses meilleurs amis. on l a fort raillé de cela, de cette action. il …   Dictionnaire de l'Académie française

  • RAILLER — v. a. Plaisanter quelqu un, le tourner en ridicule. Railler quelqu un agréablement, adroitement, délicatement, finement, grossièrement. Il ne peut souffrir qu on le raille. Il raille ses meilleurs amis. On l a beaucoup raillé là dessus. Il s… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.